Comment élaborer un business plan ?
24.02.20

Comment élaborer un business plan ?

Un business plan est un document indispensable pour la création d'une entreprise, la collecte de fonds ou la recherche de financements. C'est le seul élément qui peut concrétiser à la fois l'étude de marché, la présentation du projet ainsi que le bilan financier prévisionnel. Mais il n'y a de plus difficile à faire dans cette affaire que d'élaborer un business plan. Comment élaborer un business plan ?

A quoi consiste un business plan ?

Un business plan, signifiant en français plan d'affaires, est un document officiel qui a pour but de persuader un investisseur à financer un projet entrepreneurial. Il doit présenter la future entreprise, sa structure juridique, ses services, etc. Ce dossier montre également les types de client cible, le plan commercial et le réseau de distribution des produits.

Ce plan de développement contient tous les détails de création d'entreprise dont :

  • les objectifs du projet
  • les étapes clés
  • les méthodes
  • l'étude du marché
  • les processus de fabrication (pour les produits)
  • les fournisseurs
  • les concurrents
  • les besoins financiers
  • les délais de la réalisation ou non des objectifs

A ce titre, le business plan sert de point de repère pour l'entrepreneur et la réalisation de son activité. Toute l'équipe s'y réfère parfois pour analyser les situations, faire la comparaison des faits et établir de nouveaux objectifs.

Les différents éléments du business plan

Quelle que soit l'utilité du plan d'affaires, différents éléments doivent s'y afficher. Il vaut mieux indiquer en gros titre le but du business plan. A la fin se trouve un court résumé, de préférence assez détaillé et attractif, pour bien présenter le projet.

La première étape expose l'entreprise à créer et son secteur d'activité. Vient par la suite l'étude du marché, contenant les résultats des recherches pour la commercialisation des produits ou l'offre des services. Elle relate l'état du marché pour pouvoir montrer aux fournisseurs et investisseurs un marché attractif à fort potentiel de croissance.

En troisième point se trouve le bilan, puis la stratégie commerciale pour acquérir les clients. Dans ce contexte, on distingue la stratégie de communication, la stratégie de prix, la stratégie de distribution ainsi que les moyens humains et matériels utilisés.

Une partie comprend le plan de financement et toutes les prévisions y afférentes. Les éléments juridiques se trouvent à la dernière étape où on doit préciser le statut et la fiscalité.

Les règles à respecter

Pour convaincre le futur fournisseur ou la banque et obtenir l'emprunt que vous souhaitiez, il est nécessaire de bien réaliser le business plan. A ce titre, quelques erreurs sont à éviter et certaines règles sont à respecter. Dans le cas contraire, la crédibilité de toute l'équipe sera remise en question.

Tout d'abord, il faut prendre plus de précaution à l'écriture. Les contenus doivent être bien écrits, bien fournis et de qualité pour qu'ils puissent inspirer confiance aux fournisseurs. Evitez les fautes d'orthographe et toute forme de maladresse syntaxique. Les phrases longues et répétitives ainsi que les surplus d'informations ne sont pas les bienvenus.

Pour rendre le business plan plus crédible et accepté par un maximum de gens, le document se doit d'être démonstratif, argumenté et justifié. Appuyez-le plutôt avec des chiffres que des graphiques pour mieux convaincre.